logo
homeAccueil > > Braunberger
 

Documentaires

 
 

1956 : Houston Texas, François Reichenbach

1957 : Moi un noir, Jean Rouch 

1963 : Vince Taylor - A la mémoire du rock, François Reichenbach 



Braunberger

Documentaires de François Reichenbach, Jean Rouch, Luis Buñuel
60 heures - Mandat Gaumont Pathé Archives

Pierre Braunberger fut l’un des plus grands producteurs français, il a produit notamment les films de Jean Renoir, les premiers films de la Nouvelle Vague ainsi que de nombreux autres réalisateurs. Il a produit plus de 100 longs-métrage et 300 courts métrage.

L’accord de commercialisation porte sur le catalogue de documentaires produits par les Films du Jeudi et de la Pléïade (sociétés de Pierre Braunberger).
Au fur et à mesure de nos visionnages, nous y découvrons des œuvres exceptionnelles.

Les documentaires de François Reichenbach :
Reichenbach est très certainement l’un des meilleurs documentaristes du 20ème siècle. Il a filmé de nombreux documentaires sur Paris dont :

Visage de Paris
(1955 – couleur) :
Magnifiques images cartes postales en couleur sur Paris en 1955 (amoureux sur les bords de Seine, enfants à Guignol, Montmartre, marchande de quatre saisons, circulation automobile, etc…).

François Reichenbach a également rapporté de ses nombreux voyages aux Etats Unis des reportages saisissants :

L’Amérique insolite
(1960 – couleur) : long-métrage documentaire en couleur sur de nombreux aspects de l’Amérique :
- Disneyland en 1960
- Rodéo de prisonniers
- Ecole de puériculture
- Campus d’université
- Las Vegas
- Adolescents délinquants au look de rocker

Les Marines (1957 – n&b):
Hallucinant reportage sur l’entraînement physique et psychologique des Marines.
Des images toujours d’actualité et qui font peur.

Jean Rouch, un autre regard sur l’Afrique :
Jean Rouch a révolutionné le genre du cinéma ethnographique. Dans ces films, l’Afrique est montrée sans préjugé et la parole est largement donnée aux Africains.

Les films animaliers de Gérard Calderon :
Gérard Calderon, qui commença sa carrière avec Jean Rostand, est un des grands noms du cinéma animalier.

Le bestiaire d’amour :
Documentaire sur l’amour et les animaux.

Le risque de vivre :
Des organismes unicellulaires aux mammifères supérieurs, la lutte permanente des animaux pour la vie.

Autres films à retenir :

Voyage au Congo (1926 – n&b - 101') :
En 1925-1926, André Gide effectua un long périple au Congo. Ce voyage en Afrique a été filmé par Marc Allégret. Ce document d’une heure quarante constitue un formidable témoignage sur les populations africaines à cette époque et surtout sur la vision que pouvait en avoir un écrivain tel  que André Gide.

Terre Sans Pain ( 1932 n&b - 28’) :
Un documentaire de Luis Buñuel.
En 1932, après avoir déjà réalisé le Chien Andalou et l’Age d’Or, Luis Buñuel revient en Espagne pour y tourner un documentaire sur une région désolée d’Estremadure, les Hurdes.

Hippies à San Francisco (1968 – Couleur – 28') :
Réalisation Anne de Gasperi.
Documentaire sur les hippies à San Francisco.

Et également de nombreux films sur la tauromachie de Lucien Clergue et Pierre Braunberger .